FR DE

Traitement

Est-ce vrai que les personnes qui suivent un traitement antirétroviral ne transmettent plus le VIH ?

Une personne  porteuse du VIH qui ne souffre d'aucune autre IST, suit un traitement antirétroviral (TAR) et à qui on ne détecte plus de virus (appelé aussi charge virale indétectable) dans le sang ne transmet plus le VIH par voie sexuelle.

Cette affirmation reste valable à condition que :

  • la personne séropositive applique le traitement antirétroviral à la lettre et soit suivie par un médecin traitant
  • la charge virale se situe en dessous du seuil de détection depuis au moins six mois 
  • la personne séropositive ne soit atteinte d'aucune autre infection sexuellement transmissible (IST)

Dans ces conditions, un couple stable dans lequel l'une des personnes est porteuse du VIH et l'autre non peuvent décider ensemble, après avoir consulté un professionnel, de renoncer au préservatif. Pour les nouvelles rencontres ou pour les rapports sexuels occasionnels, on recommande toujours d'utiliser le préservatif.

Le Communiqué complet de la CFSS.

On parle beaucoup de nouvelles options thérapeutiques. Le sida est-il curable ?

Depuis 1996, il existe des traitements combinés anti-VIH, appelés aussi trithérapies. Ces traitements freinent de façon notable la progression de l'infection. Grâce à ceux-ci, le nombre de décès dus au sida diminue et les maladies graves consécutives à l'infection deviennent plus rares. Ces traitements ne parviennent toutefois pas à guérir de l'infection.

Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29 +41 (0)27 329 04 30
Nous suivre