FR DE

#parlonsACTU

Pendant les vacances de Pâques (ou autres congés), quand on est loin de notre chéri·e, on peut avoir envie de faire des choses risquées. Avant d'envoyer des photos intimes, réfléchis bien : ça peut avoir des conséquences graves.

 

" Et vous ? Vous auriez dit oui ? "
On sait que le partage de nudes, ou le sexting, c'est quelque chose de super répandu, surtout avec toutes les apps comme Whatsapp, Snapchat, et TikTok qui rendent ça facile. Mais faut être clair sur un truc : le sexting, ce n'est pas sans risques

Ça commence peut-être comme un petit délire entre potes ou dans une relation, mais ça peut tourner au cauchemar en un instant. Imagine, tu partages quelque chose de perso avec quelqu'un pour lui montrer ta confiance ou ton amour, et puis il ou elle le balance à tout le monde. Boom, c'est parti pour du harcèlement en ligne et même dans la vraie vie.

Pour faire simple, on aimerait vous présenter une histoire qui illustre le sujet. Marco a partagé le nude de Jessica avec ses potes, sans son consentement. Maintenant, Jessica subit du harcèlement à cause de cette situation.


Campagne Prévention Suisse de la Criminalité

S'envoyer des nudes, que dit vraiment la loi ?

En Suisse, il est important de comprendre la législation autour du partage de photos intimes, appelées "nudes". Pour les individus âgés de 16 ans ou plus, cela n'est pas considéré comme un délit, car ils sont considérés comme ayant l'âge de consentement sexuel. Cependant, pour les moins de 16 ans, cette pratique est strictement interdite selon l'article 197 du Code pénal suisse, qui prohibe la production, la consommation, la possession, la diffusion, l'exposition et la mise à disposition de contenus à caractère sexuel impliquant des mineurs.

En cas d'infraction, la police traite généralement ces cas comme des affaires de pornographie, mais cela ne conduit généralement pas à une peine de prison, sauf dans des circonstances graves ou pour des récidivistes. 

Le phénomène des nudes a pris de l'ampleur en Suisse au cours des dernières années, mais les statistiques précises font défaut.

La loi suisse en vidéo

Avant de réaliser, télécharger ou partager des nudes, nous te laissons regarder cette vidéo réalisée par ciao.ch pour t'expliquer tes droits.

 


protéger votre identité.


Si après avoir regardé cette vidéo, vous êtes toujours décidé à partager vos photos intimes, faites attention à ne pas inclure des éléments identifiants tels que le visage, les tatouages ou des éléments de décor distinctifs.

 

Conséquences graves


Peu importe pourquoi on partage des photos et vidéos perso avec d'autres, le harcèlement qui suit peut vraiment ruiner la vie de la personne touchée. Souvent, la victime se sent coupable, même si ce n'est pas sa faute. Et le pire, c'est que ces images peuvent se retrouver partout sur le net, impossible de les effacer complètement. 

" Le monde en ligne est bien réel !
Etre caché·e derrière un écran ne nous permet pas tout. "

Dans le cas du cyberharcèlement, les violences virtuelles vont engendrer chez la victime des blessures bien réelles. Il est important de prendre conscience que les contenus publiés tels que les menaces ou insultes peuvent être poursuivis en justice. Et aujourd’hui, de plus en plus, même le simple fait de liker ou partager peut conduire devant la justice. Il y a donc des conséquences pénales... Tout n’est pas permis en ligne.

Quelles conséquences peuvent entraîner un partage de nudes ?

Ton avis peut être utile ! Explique-nous une situation déjà vécue où entendue.

 

Vos réactions

Un vieux à utilisé la photo pour menacer mon pote et lui extorquer du fric pour pas la balancer partout." 

"S’il y a la photo d’un gars qui tourne, les autres gars vont dire : c’est un beau gosse, alors que si c’est une fille, on va dire que c’est une p***."

J'ai merdé ! Ma copine met plus les pieds au collège car elle a trop honte de la photo que j'ai montré à mes potes."

" L'ex de mon pote à balancé des vidéos de lui à poil par vengeance. Il risque pas de retrouver une copine rapidement après ce coup."

Nudes / Sexting - L'avis de l'expert
Il est crucial de te parler des risques du Sexting tout en te donnant des astuces pratiques pour gérer ça comme un·e pro et avec respect.

Dans cette vidéo, la Dre Yara Barrense Dias, du groupe de recherche sur la santé des adolescent·e·s à Unisanté, répond à toutes tes questions brûlantes sur le Sexting. 

  • Quels sont les gros soucis auxquels peuvent être confrontés les jeunes qui s'amusent avec le Sexting ? 
  • Devrait-on te conseiller d'éviter de prendre des selfies trop intimes, même si c'est avec ton crush, pour éviter les ennuis ? 
  • Et comment le faire de manière safe pour toi et ton crush ?

Regarde la vidéo sans plus attendre !


Que faire si ...

... mon nude devient public ?

  • Demande à la personne qui a diffusé ta photo ou vidéo de supprimer celle-ci. Ce comportement est intrusif et inacceptable. La personne devrait également demander à tous ses contacts à qui elle l'a envoyé de la supprimer.
  • Informe que la diffusion de ces contenus est répréhensible. Dis que tu pourrais entreprendre des démarches juridiques.
  • Parles-en à un adulte de confiance, même si cela te gêne.
  • Si tu es victime de cyberharcèlement en raison des images, réagis rapidement, et lis cet article.
  • Si tu es victime de chantage avec les images ou vidéos, par exemple si quelqu'un menace de les publier sur Internet, il s'agit de sextorsion. Découvrez ce que tu peux faire dans ce cas en lisant cet article.

... tu es harcelé·e par sexting?

  • Dans un premier temps, ignore et supprime le message.
  • Dis clairement à la personne d’arrêter et que tu ne souhaite pas recevoir ce genre de message.
  • Si une personne inconnue t'envoie des photos nues sur les réseaux sociaux, tu peux la bloquer et signaler l'incident à l'opérateur·trice de la plateforme.
  • Si tu as moins de 16 ans, la personne qui t'envoie des photos nues commet un délit. Tu peux envisager des mesures légales.
  • Parles-en à un adulte si le sexting ne s'arrête pas. Tu peux également contacter l'aide aux victimes ou appeler le 147. Le sexting non consensuel est une forme de harcèlement sexuel.

... tu as toi-même fait suivre des sextos ?

  • Demande à toutes les personnes à qui tu as envoyé des images ou des vidéos de les supprimer de leur smartphone et de leur ordinateur.
  • Si la situation t'échappe, demande l'aide d'un adulte. 

 


BESOIN D'AIDE ?


Questions & Réponses

Est-ce légal de vendre ses nudes ?

Voir la réponse sur le site de ciao.ch

En Suisse, la majorité sexuelle est fixée à 16 ans. Cela veut dire que les personnes de plus de 16 ans peuvent avoir des relations sexuelles. Par contre, même si la prostitution est légale en Suisse, les relations ne peuvent être rémunérées avant 18 ans. La même règle s'applique pour la vente des nudes.

A 16 ans, on est cependant encore mineur·e civilement. Cela veut dire que si on fait des nudes, on produit du contenu pédopornographique, c’est-à-dire du contenu avec des enfants. Les nudes de personnes de moins de 18 ans sont considérés comme de la pédopornographie.

Donc si une personne de plus de 18 ans possède ce type de contenu, le demande à une personne mineure, le partage à d’autres personnes, c’est illégal. C’est la même chose pour une personne de moins de 18 ans qui produit des nudes, qui les partage. Elle produit du contenu pédopornographique.

Tu dois savoir que posséder, diffuser, consulter, produire du contenu pédopornographique est un délit poursuivi d’office : si la police a connaissance de ces fichiers, par exemple au hasard d’une autre affaire ou par dénonciation, il y a directement une enquête.

En conclusion, vendre des photos ou des vidéos dénudées, c'est aussi prendre le risque qu’elles puissent être diffusées largement. Même si cela peut sembler de l’argent facile à obtenir, quel impact cela peut avoir sur la réputation de la personne ? Comment la personne qui vend ses photos va-t-elle gérer si on lui en demande toujours plus ? 

Mon copain veut que je lui envoie des nudes. Que faire ? 


Voir la réponse sur le site de ciao.ch

Tu as peur d'envoyer des nudes à ton copain et tu as raison de t'interroger. Il est important de bien réfléchir avant d’envoyer des photos dénudées de soi, car même si tu as confiance en ton copain actuellement, tu ne peux pas savoir comment il réagira s’il y a par exemple une dispute ou une rupture. Le risque lorsque des personnes s’envoient des nudes, c’est que ces photos soient ensuite utilisées dans un autre but, qui pourrait t'être nuisible.

À notre avis, si tu as peur, il est essentiel d'écouter ce que tu ressens et ton copain devrait le comprendre. Tu n’as pas à le faire même si ton copain te le demande et insiste.

Si par contre tu en as envie, et que tu hésites parce que tu n’aimes pas ton corps, il faut savoir que bien souvent la façon dont tu le vois est plus négative que celle dont les autres te voient. Et sans doute ton corps plaît à ton copain, s'il te demande des photos ! Comme tu le sais sans doute, il existe des lois sur l’échange de nudes entre mineurs. C’est autorisé à partir de 16 ans, si les deux sont consentants et si les images n'ont pas un caractère pédopornographie, vous rendant tous les deux punissables. Il est donc plus prudent de ne pas garder ce genre de fichiers sur vos téléphones, et de les effacer directement après les avoir envoyés ou reçus. 


Tu te poses encore des questions sur le Sexting ? 

Ciao.ch répond à tes questions sur le sujet. 


Que font les réseaux sociaux pour nous protéger ?

Instagram

Meta, maison mère d’Instagram, a annoncé, jeudi 11 avril 2024, de nouvelles mesures sur Instagram pour protéger les mineurs du chantage aux photos de nu.

Meta va ainsi mettre en place un « contrôleur de nudité » sur le réseau social, paramétré par défaut sur les comptes des mineurs, qui détectera automatiquement les images avec de la nudité reçue sur la messagerie de l’application et les rendra floues.

Lire l'article maintenant : "Instagram : bientôt un « contrôleur de nudité » pour protéger les mineurs"

Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre

Déclaration de consentement aux cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.

Tout accepter Tout refuser Mes préférences