FR DE

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu'une quarantaine et qu’est-ce que je dois prendre en considération ?

En cas de quarantaine, les personnes restent volontairement à domicile et évitent tout contact. La quarantaine dure 10 jours à partir du dernier contact avec la personne infectée. Si vous avez reçu un ordre de mise en quarantaine par SMS de COVIDValais mais que vous ne savez pas qui est la personne positive que vous avez côtoyée, la quarantaine débute à partir du moment où vous avez reçu le SMS. Si vous habitez dans le même ménage que le cas positif, la quarantaine débute à partir du moment où la personne malade a effectué le test.

Une personne qui a été en contact étroit avec une personne infectée par le nouveau coronavirus doit se mettre en quarantaine conformément aux instructions des autorités cantonales compétentes. Elle peut ainsi éviter d'infecter d'autres personnes à son insu.

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet à la page Procédure en cas de symptômes et d’éventuelle infection.

 

Que signifie « contact étroit » ?

Les contacts étroits sont des situations où l'on se tient à moins de 1,5 mètre d'une personne infectée, sans protection (par exemple, paroi de séparation ou masque porté par les deux personnes). Plus le contact est long, plus le risque d'infection est probable.

Les autorités cantonales et les personnes infectées évaluent ensemble qui fait partie de cette catégorie. Les autorités cantonales prennent contact avec vous si une personne infectée vous a désigné comme « contact étroit ». Elles vous expliqueront la marche à suivre. Vous trouverez plus d’informations sur la page Procédure en cas de symptômes et d’éventuelle infection.

 

Les situations suivantes sont considérées comme des contacts étroits (risque d’infection élevé) :

  • personnes vivant sous le même toit, avec contacts à moins de 1,5 mètre pendant plus de 15 minutes (en une fois ou cumulées) avec le cas ;
  • contact à moins de 1,5 mètre et pendant plus de 15 minutes (en une fois ou cumulées) sans protection adéquate (p. ex. écran ou masque d’hygiène porté par les deux personnes) ;
  • soins, examens médicaux ou activité professionnelle produisant des aérosols sans équipement de protection adéquat, indépendamment de la durée de l'exposition ;
  • contact direct, sans équipement de protection, avec les sécrétions des voies respiratoires ou les fluides corporels ;
  • en avion :
    • passagers sans masque d’hygiène assis dans un rayon de deux sièges (dans toutes les directions) par rapport à un cas de COVID-19 ;
    • accompagnants et membres de l’équipage assis à proximité du cas. Si la gravité des symptômes ou les déplacements de la personne malade à bord de l'avion mènent à la supposition d’une exposition plus large, les passagers de tout le secteur, voire de tout l'avion doivent être considérés comme des contacts étroits.

Ne sont pas considérés comme ayant eu un contact étroit (risque d’infection faible) :

  • les personnes ayant eu des contacts à moins de 1,5 mètre pendant plus de 15 minutes, avec un équipement de protection (p. ex. écran en plastique, masque d’hygiène porté par chacune des personnes) ;
  • les personnes qui se sont trouvées dans la même pièce qu’un cas (p. ex. sur le lieu de travail), mais qui n’ont pas eu de contact à moins de 1,5 mètre pendant au moins 15 minutes cumulées avec le cas ;
  • les personnes qui n'étaient pas assises dans un rayon de deux sièges (dans toutes les directions) par rapport à un cas de COVID-19 et n’ont pas eu d’autres contacts particuliers avec lui ;
  • les personnes vivant sous le même toit (p. ex. en colocation) qui n’ont pas eu de contact à moins de 1,5 mètre pendant au moins 15 minutes avec le cas ;
  • les enfants d’âge scolaire ou préscolaire entre eux, en particulier en milieu scolaire (école obligatoire) ou au sein de structures d’accueil extrafamilial en l’absence de cas groupés (≥2 cas) ;
  • le personnel de laboratoire travaillant avec des virus SARS-CoV-2 capables de se multiplier, dès lors que des mesures de protection adéquates sont appliquées ;
  • le personnel médical qui s’est trouvé dans la même pièce que le cas, mais ne l’a jamais approché à moins de 1,5 mètre ;
  • le personnel médical qui s’est approché à moins de 1,5 mètre du cas (p. ex. dans le cadre de soins ou d’un examen médical), mais portait des équipements de protection adéquats pendant toute la durée du contact.

 

 

 

Dois-je me remettre en quarantaine si j'ai déjà eu un test positif au COVID-19 ?
Les personnes ayant eu un test positif au COVID-19 dans les 3 mois précédant le contact avec un cas positif n’ont pas besoin de se mettre en quarantaine.
Est-ce que je continue à recevoir mon salaire si je dois me placer en isolement ou en quarantaine?

Si vous devez vous placer en isolement parce que vous avez été infecté par le nouveau coronavirus ou en quarantaine parce que vous avez eu un contact étroit avec une personne infectée, vous trouverez la réponse sur la page Procédure en cas de symptômes et d'eventuelle infection.

Si vous devez vous placer en quarantaine après être entré en Suisse depuis un État ou un territoire à risque élevé d’infection, vous trouverez la réponse sur la page Quarantaine obligatoire pour les voyageurs.

 

Pendant la quarantaine, peut-on de temps en temps sortir de chez soi, aller se promener, prendre l’air ou faire des courses ?

Non. Le but de la quarantaine est d’interrompre les chaînes de transmission du nouveau coronavirus. Vous devez donc éviter tout contact physique avec d’autres personnes pendant cette période. Les contacts sociaux par téléphone ou par Skype ne sont en revanche pas interdits.  

J’ai présenté des symptômes du coronavirus et j’ai été isolé. Maintenant que je suis de nouveau en bonne santé, je voudrais retourner à mon poste de travail. Dois-je faire un test de contrôle ?

Non, nous ne le recommandons pas. Le test peut encore se révéler positif, même si vous ne présentez plus aucun symptôme. Toutefois, le risque résiduel de transmission est très faible. L’important est que vous ayez été isolé pendant plus de dix jours et que plus de 48 heures se soient écoulées depuis la disparition des symptômes. Ceci étant, vous devez toujours respecter les règles d’hygiène et de conduite.Si vous avez été infecté par le nouveau coronavirus et avez développé des anticorps, vous êtes probablement protégé contre une nouvelle infection. Toutefois, on ne sait pas encore très bien pendant combien de temps. Vous devez donc continuer à suivre les règles d’hygiène et de conduite.  

Qu’est-ce que l’isolement et à quoi dois-je prêter attention ?

Les personnes testées positives au nouveau coronavirus doivent suivre les consignes de l’autorité cantonale compétente et se placer en isolement, ce qui implique de rester à la maison et d’éviter tout contact avec autrui.

En règle générale, l’isolement dure 10 jours à partir de l’apparition des symptômes. 

Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet dans les consignes sur l’isolement et sur la page Procédure en cas de symptômes et d’infection.

 

Enfants présentant des symptômes et pouvant être infectés

 

Selon les connaissances actuelles, les enfants peuvent également être contaminés par le nouveau coronavirus. Cependant, les moins de 12 ans ont moins souvent des symptômes que les adolescents et les adultes, et transmettent plus rarement virus à d’autres personnes. C’est pourquoi les enfants de moins de 12 ans sont soumis à la procédure décrite ci-dessous.

Les principes applicables aux enfant de plus de 12 ans sont les mêmes que pour les adolescents et les adultes. Si votre enfant de plus de 12 ans se sent malade, présente quelques symptômes ou a eu un contact avec une personne infectée, suivez les consignes données au paragraphe Procédure en cas de symptômes ou Procédure en cas de contact avec une personne infectée.

Symptômes et contact étroit avec une personne symptomatique

Si votre enfant présente des symptômes qui peuvent être ceux d’une infection au nouveau coronavirus et a eu un contact étroit avec une personne symptomatique (adulte ou enfant de plus de 12 ans), la suite de la procédure dépend du résultat du test effectué chez cette personne :

  • En cas de test positif pour la personne-contact : votre enfant doit rester à la maison. Il passera un test après concertation avec le pédiatre. Ce dernier vous informera de la suite.
  • En cas de test négatif pour la personne-contact : votre enfant pourra retourner à l’école ou dans une structure d’accueil 24 heures après que sa fièvre aura cessé ou quand sa toux aura nettement diminué.

Symptômes en l’absence de contact étroit avec une personne symptomatique

Si votre enfant présente des symptômes qui peuvent être ceux d’une infection au nouveau coronavirus, mais n’a pas eu de contact étroit avec une personne symptomatique (adulte ou enfant de plus de 12 ans), la suite de la procédure dépend des symptômes et de l’état de santé de l’enfant :

  • Votre enfant a de légers symptômes de refroidissement (rhume et/ou mal de gorge et/ou toux légère) et son état général est bon : il peut continuer à aller à l’école ou à fréquenter une structure d’accueil.
  • Votre enfant a de la fièvre et son état général est bon : il doit rester à la maison et pourra retourner à l’école ou dans une structure d’accueil 24 heures après que sa fièvre aura cessé. Prenez contact avec le pédiatre si la fièvre dure trois jours ou plus.
    Si d’autres symptômes apparaissent (troubles gastro-intestinaux, maux de tête, douleurs articulaires, perte de l’odorat et/ou du goût), discutez de la suite de la procédure avec votre pédiatre.
  • Votre enfant tousse fortement et son état général est bon : il doit rester aller maison et pourra retourner à l’école ou dans une structure d’accueil si sa toux diminue nettement en l’espace de trois jours. Prenez contact avec votre pédiatre si la toux reste forte pendant plus de trois jours.
    Si d’autres symptômes apparaissent (troubles gastro-intestinaux, maux de tête, douleurs articulaires, perte de l’odorat et/ou du goût), discutez de la suite de la procédure avec votre pédiatre.
  • Votre enfant a de la fièvre ou tousse fortement et/ou son état général est mauvais : prenez directement contact avec le pédiatre pour discuter de la suite.

Vous trouverez des illustrations concernant les cas évoqués ci-dessus à la rubrique Liens en bas de la page.

Si trois enfants ou plus ont des symptômes dans une classe d’école ou dans un groupe au sein d’une structure d’accueil et que le service cantonal a été informé, il fixe la procédure à suivre, en concertation avec les pédiatres traitants.

 

Une personne positive, doit-elle faire sa propre enquête d'entourage ?

Tous les contacts étroits doivent se placer en quarantaine immédiatement.

Le cas index doit informer tous les contacts étroits qu'il a vu à partir de 48h avant le début des symptômes. (S’il est asymptomatique c'est 48 h avant la date du test).

Les contacts étroits sont les personnes avec qui le cas index a eu des contacts de plus de 15 minutes à moins d'un mètre cinquante et sans protection. (Les 3 critères doivent être remplis).

Par la suite, le cas index recevra un SMS ou il devra lister ses contacts. (Nom, prénom, no tel. portable, date dernier contact avec le cas positif).

Une attestation de mise en isolement suivra. Elle pourra être transmise à l’employeur pour la demande d’APG. - -> formulaire demande APG sur le site, www.ahv-iv.ch

 

Pour les contacts

Les contacts se placent en quarantaine dès qu'ils sont informés par le cas positif. Ils recevront un SMS quand ils auront été annoncés comme contact par le cas index.
 
La quarantaine dure 10 jours à partir du dernier contact avec le cas index. (Si le dernier contact était le 10.10 = J0, la quarantaine se terminera le 20.10 à minuit) -> donc libre dès le 21 si pas de symptômes.
 
Un test n'est pas recommandé s’ils n'ont pas de symptômes. Un test négatif ne permet pas de raccourcir une quarantaine.
 
Une attestation de mise en quarantaine suivra. (APG)

 

Pourquoi dois-je me mettre en quarantaine alors que le résultat de mon test est négatif ?

Un résultat de test négatif ne vous dispense pas de l’obligation de la quarantaine et ne réduit pas non plus sa durée.

Après l’infection, il faut plusieurs jours avant que le virus ne puisse être détecté. Il doit d’abord se multiplier suffisamment dans la gorge pour pouvoir être détecté par un frottis.

Il est donc possible que vous soyez déjà porteur du virus au moment du test. Cependant, comme il ne s’est pas encore suffisamment reproduit, il ne peut pas encore être détecté. Dans ce cas, le résultat du test ne serait positif que quelques jours plus tard.

Pour protéger les autres, vous devez donc vous mettre en quarantaine, même si le résultat du test est négatif.

 

Mon enfant, a eu un contact étroit avec une personne malade. Que dois-je faire ?

Si votre enfant a eu un contact étroit avec une personne malade, le canton décide s’il doit se placer en quarantaine. Une telle quarantaine dure 10 jours à partir du dernier contact avec la personne contagieuse. Pendant ce temps, votre enfant ne doit avoir aucun contact avec des personnes externes à la famille. Dans un tel cas, lisez attentivement et suivez les consignes sur Procédure en cas de symptômes et d’éventuelle infection.  

Je suis enceinte et j’ai été en contact avec une personne infectée par le nouveau coronavirus. Que dois-je faire ?

Si vous avez été en contact étroit avec une personne testée positive au nouveau coronavirus, le service du médecin cantonal vous contactera. Veuillez suivre ses consignes. Lisez aussi attentivement la page Procédure en cas de symptômes et d’éventuelle infection.

En cas de symptômes (difficultés respiratoires, toux, fièvre), contactez immédiatement votre gynécologue afin de convenir des mesures nécessaires.

 

Isolement et quarantaine pour le personnel soignant et les forces de l'ordre

Pour le personnel médical ou les forces de l’ordre qui doivent se placer en quarantaine, ils doivent regarder avec la médecine de travail ou leur employeur. Ils détermineront si quarantaine ou non.

Dans tous les cas ces personnes devront se placer en quarantaine sociale. C’est-à-dire que si l’employeur le demande, elles vont travailler. Mais une fois le travail terminé, elles suivent les règles de la quarantaine (sortie interdite, rester dans une chambre à part, ...). 

Tout le personnel d’un établissement médical est concerné par cette règle (concierge, soignant, ...)

Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok