FR DE

Article 4 : Quelles répercussions psychologiques pour les personnes abusées financièrement ?

Si les arnaques, les vols, ou encore les pratiques commerciales douteuses et insistantes ont pour conséquences de plus ou moins grosses pertes financières, les conséquences psychologiques qui s’en suivent peuvent aussi être dramatiques. Delphine Roulet Schwab, professeure HES ordinaire à La Source et docteure en psychologie ainsi que présidente de l’association Alter Ego pour la prévention de la maltraitance envers les personnes âgées, a présenté à la Haute Ecole Arc de Neuchâtel des situations et des études sur les répercussions psychologiques que peuvent subir les victimes abusées financièrement.

Les conséquences de la maltraitance financière et des abus financiers envers les seniors sont peu documentées. On sait toutefois que:

  • plusieurs types de maltraitance coexistent souvent dans la même situation (financière, psychologique, physique…)
  • la maltraitance financière serait une des formes les plus fréquentes
  •  ¾ des victimes n’en parleraient à personne

En revanche, les conséquences de la maltraitance envers les aînés sont connues et nombreuses : dégradation de la santé physique et psychologique, baisse de la qualité de vie, augmentation de la mortalité etc. Même si peu de données spécifiques n’existent sur les conséquences directes ou indirectes de la maltraitance financière, la pratique montre que les abus financiers ont des répercussions importantes sur la santé :

  • limitation de l’accès aux soins et aux médicaments
  • renforcement de l’isolement
  • baisse de l’estime de soi et de la qualité de vie.

Devant la difficulté des victimes à parler de leur situation par culpabilité, honte, minimisation de l’incident ou encore par atteinte de leurs facultés cognitives (ex. Alzheimer), il est important que les proches et les professionnel.le.s soient attentifs et attentives aux signes qui peuvent alerter :

  • un changement brusque de compte bancaire
  • une disparition inexpliquée de bien
  • une procuration ou une signature suspecte
  • des habitudes de loisirs qui changent.
Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre