FR DE

Amoureux·euse : quand la distance rapproche

Loin des baisers, près du cœur

Message des centres SIPE


Restez chez vous. On l’a dit et redit. Oui, on sait, mais c’est dur quand même… Peut-être encore plus quand on a un·e amoureux·euse. 

Et pourtant. Quand on aime, on veut protéger la personne aimée, l’entourage de celle-ci tout comme sa propre famille. Et on tient le coup. On s’aime à distance. Pour mieux se retrouver. Bientôt ! Mais comment faire ?

 

Mais on s’aime !

Et bien justement, protège ton amoureux·euse et sois créatif·ve !

Avec les outils actuels, on peut garder le contact. Appels, messages, photos, vidéos... Que de moyens, souvent gratuits, qui œuvrent pour la survie de nos relations et peut-être même leur épanouissement. On se chuchote des choses au téléphone, on se voit grâce aux différentes possibilités d’appels vidéo, on s’échange des photos, des souvenirs, des rires et des silences. On apprend à se connaître mieux et différemment. Et pas d’excuses pour ne pas se dire ou s’envoyer des mots d’amour. Peut-être même par la poste, c’est si rare, et si touchant.

La communication est indispensable dans toute relation ! Elle l’est encore plus lorsqu’il s’agit d’une relation amoureuse, et davantage encore quand elle se passe à distance. Et surprise : l’attente et l’éloignement rendent parfois les sentiments encore plus forts. On accentue même la complicité. Et oui, il arrive que la distance nous rapproche.

On peut même trouver des astuces pour faire des choses ensemble tout en étant éloignés l’un de l’autre. Au lieu de pouvoir vous embrasser et d’avoir éventuellement des relations sexuelles, utilisez votre imagination pour vous aimer autrement et partager ensemble votre intimité. Ainsi vous pouvez rester proches dans vos têtes et vos cœurs même en étant à distance. Pourquoi pas regarder le même film au même moment par exemple et vous envoyer des commentaires en direct. Pourquoi ne pas se lancer quelques défis : apprendre à jouer de la guitare, faire des exercices de sport, finir en premier le même livre, confectionner la salade la plus appétissante, s’envoyer de la musique…

Par contre, chacun garde quand même son rythme de vie. On planifie des rendez-vous virtuels, on s’en réjouit mais on continue ses propres activités de confinés. On profite aussi du temps pour soi. Il ne s’agit pas de devenir pesant mais de respecter les besoins de chacun tout comme ceux du couple. Etre en contact régulièrement c’est bien, toutes les heures c’est étouffant. A vous de trouver la bonne mesure.

Et surtout, on fait quand même des projets et on se réjouit de se revoir en vrai, même si ça sera dans trop longtemps. On discute de ce qu’on fera quand on pourra se rencontrer à nouveau, et on y croit.

Tensions dans le couple, besoin de conseils : n’hésite pas à prendre contact avec une de nos conseillères de couple.


Mais oui, je fais attention !!!

Mais quand même, je voudrais qu’il/elle m’aime !

 Le virtuel, les médias sociaux, les échanges en ligne c’est vraiment utile, mais reste tout de même à l’écoute de tes intuitions et de tes petits signaux d’alerte. Tout n’est pas toujours rose. Et n’oublie pas que le sexting c’est privé, et le partager c’est harceler ! Et là ce n’est plus de l’amour !

Pour plus d’information :

Parfois quand on n’est pas en couple et qu’on en a marre d’être seul·e dans sa chambre ou chez soi, on cherche à faire des rencontres qui commencent par être virtuelles. Ça arrive de trouver son amoureux·euse sur le net. Attention aux personnes qui ne seraient pas sincères. Certains savent que la solitude, accentuée avec la situation particulière actuelle, fait parfois baisser les défenses de certain·e·s et ils en profitent pour faire del’« arnaque aux sentiments ».

Tu trouves d’autres informations encore sur CIAO.ch (site d'information, d'aide et d'échanges pour les jeunes) où tu peux lire des articles, poser tes questions, t’informer par les questions des autres, faire des quizz…,  par exemple :


On a vraiment essayé mais on n’a pas résisté

Ben voilà, vous vous voyez quand même, en catimini. Et trop content·e·s et consentant·e·s, vous avez décidé d’avoir un rapport sexuel. Pour les mesures de protection contre le Coronavirus, c’est raté il faut bien le dire, mais pensez à vous protéger au moins contre d’autres virus qui circulent évidemment toujours et provoquent des IST (infections sexuellement transmissibles). Enfin là aussi ce n’est pas les virus qui circulent, c’est les partenaires qui changent avec la vie qui avance. Et n’oubliez pas non plus de vous protéger d’une grossesse imprévue !

Et tout ça, sans oublier de te laver soigneusement les mains à l’eau savonneuse avant de faire quoi que ce soit et après toute activité.

Les centres SIPE restent à ta disposition. Confidentiels et gratuits, ils sont ouverts les après-midis, actuellement sur rendez-vous, et sont aussi accessibles par téléphone et mail.

Consulte notre site, il y a plein d’infos : www.sipe-vs.ch sans oublier notre page Facebook et Insta.

 

Porte-toi bien ! Prends soin de toi et de ta relation amoureuse !




Les centres SIPE

Monthey

024 471 00 13

Martigny

027 722 66 80 

Sion

027 323 46 48 

Sierre

027 455 58 18 


Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok