FR DE

Alcool

Conseils pour que déconfinement ne rime pas avec alcool au volant

Réouverture progressive

Depuis le 11 mai, les bars et restaurants peuvent à nouveau ouvrir leurs portes à leurs clients en les accueillant par groupes de 4 au maximum. Cet assouplissement des mesures leur permet de remplir à nouveau leur fonction de lien social, tout en respectant les distances, sociales également.

Les apéros-balcon et e-apéros laissent place aux apéritifs entre amis en terrasses et aux afterworks entre collègues. Après deux mois, on se retrouve, la convivialité est de retour et on refait peut-être le monde autours de diverses consommations de boissons, bien souvent alcoolisées.

Cette pratique ne pose pas en soi de problèmes particuliers pour celui ou celle qui possède une gestion saine de sa consommation d’alcool. Pour protéger sa santé, la Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool (CFAL) conseille de ne pas dépasser 2 verres par jour pour les hommes, 1 verre pour les femmes et de pratiquer plusieurs jours d’abstinence complète durant la semaine. De plus, l’abus d’alcool est déconseillé.

 

« Prends le bon plan, pas le volant »

Au-delà de ces recommandations générales, il ne faut pas non plus négliger le retour à domicile. Si les apéros Skype avaient l’avantage de laisser de côté la préoccupation de la rentrée, il n’en est plus de même pour la consommation d’alcool dans les établissements et lieux publics. Les bonnes pratiques pré-confinement doivent redevenir la norme. Pour rappel, en cas de consommation d’alcool, il est recommandé de ne pas conduire et de choisir un autre moyen de retour à domicile.

Malgré les contraintes du coronavirus, il existe différentes alternatives à la conduite sous l’emprise de l’alcool ou d’autres drogues :

    • Rentrer à pied (si la distance le permet)
    • Covoiturer avec un conducteur sobre
    • Appeler un ami, conjoint ou parent
    • Utiliser les transports publics (en respectant les règles d’hygiène)
    • Appeler un taxi
    • Dormir chez un ami

    


Calcul de l’alcoolémie en temps réel

Pour les conducteurs qui souhaite connaître leur taux d’alcoolémie avant de reprendre (ou non) la route, il existe l’application gratuite « Be My Angel ». Elle permet de déterminer en temps réel l’évolution de sa courbe d’alcoolémie. Elle différencie le sexe, le poids et le volume d’alcool des boissons consommées.

En quelques glissements de doigts, il est ainsi possible de savoir quand son organisme atteint de nouveau le 0 pour mille, et donc, l’heure à partir de laquelle on peut rentrer en toute sécurité.

 


Liens

Application Be My Angel :

Campagne « Tu tiens plus la route ? Prends le bon plan, pas le volant ! » du label Fiesta

Recommandations de la CFAV

 

Promotion santé Valais (PSV)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 329 04 29
Nous suivre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok