FR DE

Préservatifs

Comment utiliser le préservatif ?

Lorsqu'un préservatif ne remplit pas sa fonction, c'est en général parce qu'il n'a pas été employé correctement. D'où l'importance d'un emploi correct :

  • Ouvrir le sachet prudemment, en le déchirant le long de l'entaille. Presser sur le sachet pour faire sortir le préservatif.
  • Tenir le réservoir entre le pouce et l'index, presser légèrement afin d'éliminer l'air contenu dans le réservoir
    Enfiler le préservatif, l'extrémité enroulée vers l'extérieur
  • Dérouler sur toute la longueur du membre.
    Ou beaucoup plus lentement, ensemble avec caresses, baisers, en s'aidant de la langue, en riant...

Après éjaculation, retirer le préservatif avant que l'érection ne retombe tout à fait, en tenant fermement le préservatif afin qu'il n'y ait aucun écoulement de sperme.

Prenez soin de vous débarrasser du préservatif dans une poubelle, ne le laissez pas dans la nature !

Je ne supporte pas les préservatifs, je suis allergique au latex. Que faire ?
  •  Les préservatifs disponibles en Suisse sont généralement en caoutchouc naturel (latex). Si vous êtes allergique au latex (démangeaisons, brûlures, douleurs locales), vous pouvez utiliser des préservatifs en polyuréthane - de la marque Avanti, Ceylor ou le Femidom (préservatif féminin), qui ne contient pas de latex.
  • Attendez que les symptômes d'une éventuelle hypersensibilité au latex aient disparu avant de passer aux préservatifs en polyuréthane.
  • Votre allergie n'est peut-être pas due au latex. Environ 90% des réactions allergiques d'ordre génital sont dues à des préservatifs enduits de spermicides, qui contiennent la substance Nonoxynol 9 (Ceylor Gold p. ex.). Employez des préservatifs lubrifiés exempts de spermicides.
  • Le silicone, présent dans de nombreux lubrifiants, peut parfois poser des problèmes lui aussi.
  • Nous recommandons dans tous les cas de tirer au clair les causes de la réaction allergique avec votre médecin.
Je veux que mon partenaire utilise le préservatif. Comment m’imposer ?

Dites d'emblée à votre partenaire que vous n'aurez pas de rapport sexuel sans préservatif. N'attendez pas que l'excitation soit à son comble pour aborder la question. Si votre partenaire refuse le préservatif, vous pouvez toujours dire NON.

Quand je dois mettre un préservatif, je perds mes moyens. Que faire ?
  • Vous faites certainement partie des personnes qui voient le préservatif comme dérangeant ou inhibiteur de plaisir, ou qui ont peur de ne pas avoir d'érection.
  • Malgré cet état de fait, seuls les préservatifs offrent une protection efficace contre une  la majorité des IST.
  • Découvrez le côté ludique du préservatif : vous pouvez vous exercer à l'utiliser. La mise en place commune peut devenir un élément érotique des jeux préliminaires.
Que signifie une rupture ou un glissement du préservatif pour le risque de transmission du VIH ?
  • Lorsqu'un préservatif se rompt ou glisse pendant les rapports sexuels, il n'offre plus aucune protection contre le risque d'infection du VIH ou d'IST.
  • Les préservatifs certifiés qui se rompent ou glissent sont majoritairement dus à une utilisation non-conforme. 
  • Des précautions peuvent être prises pour limiter ces risques :
    • Choix de préservatif de taille conforme et de label certifié
    • Stockage conforme aux recommandations et date de péremption vérifiée
    • Ouverture, mise en place et retrait du préservatif de manière adéquate
    • Ne pas utiliser de substances lubrifiantes grasses non recommandées (huiles, vaseline, lotion corporelle, etc.)
Un préservatif protège-t-il vraiment suffisamment contre une IST et sa transmission ?
  • Tant qu'il ne glisse ou ne se déchire pas, un préservatif offre une excellente protection contre l'infection du VIH en cas de pénétration.
  • Un préservatif fait aussi nettement baisser le risque de contamination d'autres infections sexuellement transmissibles (p. ex. Chlamydia, gonorrhée ou syphilis). Toutefois, les germes peuvent se transmettre par d'autres voies, par les mains ou l'usage commun de lubrifiant, de sex toys p. ex.
  • Lorsque vous utilisez un préservatif, veillez à respecter les points suivants :
    • Choix de préservatif de taille conforme et de label certifié
    • Stockage conforme aux recommandations et date de péremption vérifiée
    • Ouverture, mise en place et retrait du préservatif de manière adéquate
    • Ne pas utiliser de substances lubrifiantes grasses non recommandées (huiles, vaseline, lotion corporelle, etc.)
Y a-t-il un risque de transmission lorsque des traces de sécrétions vaginales ou de sperme tachent l’extérieur du préservatif au contact des mains ?
  • Aucune étude n'existe à ce sujet. Bien qu'on ne puisse pas prouver l'absence de risque, il semble raisonnablement évident qu'il n'y en ait pas dans cette situation.
  • Quiconque respecte les règles du safer sex ne doit pas s'inquiéter sur d'autres possibilités théoriques de transmission.
  • La transmission de certaines IST est toutefois possible par contact avec la peau infectée ou par transmission avec les mains ou par l'usage commun de lubrifiant, de sex toys, etc.
Gesundheit Förderung Wallis (GFW)
Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sitten +41 (0)27 329 04 29 +41 (0)27 329 04 30
Folgen Sie uns